8 septembre 2019 :
” Devenez disciples “

 

 

Voici la rentrée ! Les rentrées qui se suivent pourraient donner l’impression d’un « éternel recommencement », générateur de lassitude ! Pourtant, la Parole de Dieu nous invite à toujours avancer. Cette rentrée est une étape du chemin à la suite du Christ.

L’Évangile de ce dimanche nous secoue car il nous questionne profondément. Que veut nous faire comprendre Jésus lorsqu’il nous dit : « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple » ?  Pour être chrétien, faut-il laisser tomber tous ceux que l’on aime ? Alors comment comprendre le commandement nouveau : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé, pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime ! »

Plutôt que de recevoir cet Évangile comme une menace, « Ainsi, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut être mon disciple »  je l’interprète comme un appel ! « Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. »  (Mat 11,29) Comme pour ses contemporains, Jésus nous invite à apprendre à le connaître, non pas comme l’homme providentiel qui solutionne nos problèmes, mais comme le Fils de Dieu, celui qui vient pour nous guider sur le chemin d’Éternité. Reconnaissons-le ! Nous ne savons pas vraiment aimer ! Nous aimons être aimé.  Mais aimer en donnant sa vie, aimer ses ennemis, pardonner sans attendre de retour, tout cela est un peu abstrait pour nous ! Devenir disciple du Christ, c’est accepter d’aimer comme lui nous a aimé, en donnant notre vie, en portant notre croix et en prenant conscience qu’aucun bien de cette terre ne peut combler notre soif d’être aimé !

Ainsi, Jésus nous invite à nous assoir, à réfléchir, à prier pour découvrir en lui la source de tout amour.  Le psaume 36 nous dit : « Auprès de toi est la source de la vie ! Par ta lumière nous voyons la lumière ! » Nous pourrions dire : « Par ton Amour, apprend nous à aimer ! »

Ainsi, toutes les propositions pastorales que nous vous faisons en ce commencement d’année scolaire ne sont pas là comme des contraintes, mais plutôt comme des invitations à nous rapprocher de Jésus, à mieux le connaître, à mieux l’accueillir afin que librement et joyeusement, jour après jour, chacun de nous devienne un peu plus son disciple !

 

Père Albert Gambart

 

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.