29 décembre 2019 :
La Sainte Famille et nos familles

Nous pouvons être ému et admirer la famille de Joseph, Marie et Jésus. Beaucoup ont médité sur cette famille de Nazareth, et se sont efforcé de l’imiter. Mais est-ce possible de suivre ses traces pas à pas ? Je ne sais, mais au fond je pense que « non » ! Car il n’y a pas d’autres Jésus, Fils de Dieu, homme parmi les hommes. Il n’y a pas d’autre Marie, vierge et mère ayant porté un Fils conçu de l’Esprit Saint.

Et autour de nous, à présent, les familles ont des caractéristiques diverses, variées : nous les connaissons.

*Familles traditionnelles avec un père et une mère mariées, et des enfants ; ainsi que celles qui connaissent la stérilité.

*Familles où des enfants ont été adoptés.

*Familles recomposées, Familles mono parentales.

*Familles où les enfants sont nés grâce à la technique de la PMA homologue ou de donneur inconnu.

*Familles où les enfants sont nés de la GPA

*Familles homoparentales, …. Et autres peut – être.

Notre propos n’est pas de juger les unes par rapport aux autres. Il s’agit de souligner des points et des engagements où elles peuvent se rejoindre.

Revenons à la Sainte Famille : elle vit dans un amour pour toujours et dans la fidélité totale. C’est dans la liberté que Marie et Joseph ont dit oui et à leur mariage et à leur mission. Mission d’une fécondité extraordinaire dont nous vivons aujourd’hui.

Il n’y a pas de famille qui puisse tenir et être épanouie sans que la liberté n’en soit un pilier fondamental. De même, sans amour fidèle et vécu dans un engagement pour toujours, que serait l’harmonie et l’épanouissement du foyer ? Et les couples suffisamment jeunes et en bonne santé, qui sciemment refuseraient pour toujours une fécondité, quel manque connaîtraient-ils !

Notre propos n’est pas de juger entre les différents types de familles. Nous savons nos convictions anthropologiques, théologiques et spirituelles légitimement différentes et même opposées. En revanche, il est capital de chercher des points d’un dialogue, qui pourra être difficile, mais qui ne fuira pas la rencontre et le respect.

P.Bernard Bommelaer

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.