24 novembre 2019 :
Quel ROI ?

 

En ce dernier dimanche de l’année liturgique, nous sommes invités à accueillir le Christ Roi de l’univers. Il est évident que la figure du Christ souffrant en croix nous semble être une figure antinomique à celle d’un roi. Et pourtant c’est là que nous sommes attendu : dans l’accueil d’un roi humilié, bafoué, rejeté. Nous sommes ainsi déplacés pour changer notre regard sur la vraie royauté inaugurée une fois pour toute par Jésus Roi.

Nous entendons des ricaneurs ironiques, des soldats moqueurs, un condamné qui profère des injures et un autre qui garde confiance ! Nous entendons aujourd’hui des hommes qui contemplent la violence faite à Jésus. Certains cherchent à se soustraire à cette vision. Ils mettent Jésus en cause : “Si tu es le roi des juifs, sauve toi toi-même !”

Leurs cris et leurs insultes révèlent leur propre angoisse devant ce spectacle, leur malaise devant cet acte ignoble et leur incompréhension devant ce roi d’amour qui veut aimer jusqu’au bout ! Nous ne pouvons que partager ce malaise et cette incompréhension lorsque nous voyons les multiples formes de violence et d’injustice qui traversent le monde et dégradent nos frères humains ! Nous devons nous garder de l’apostrophe et de l’injure qui renvoient les victimes à leur malheur sans nous protéger.

Prenons modèle sur le second larron de l’Évangile… Il est un malfaiteur et un criminel endurci ! Mais devant l’horreur de la crucifixion il ne se dérobe pas par la moquerie ou l’insulte ! Il reconnaît sa responsabilité et admet que seul Jésus peut le sortir de cet enchaînement de violence auquel il a sa part de responsabilité ! Il assume son histoire et exprime sa confiance en Jésus sauveur de l’univers ; ce Jésus là, couché sur le bois de le croix ! Et Jésus Roi le sauve aujourd’hui même ! C’est aujourd’hui que le salut nous est donné porté par Celui qui vient partager nos misères humaines, et assumer notre violence et notre conduite mortifère. Ne nous cachons pas nos misères mais contemplons Celui qui est venu les porter avec nous !

C’est devant ce Roi là que 20 jeunes lycéens de l’aumônerie demanderont à Dieu le Père de les confirmer dans son amour pour qu’ils deviennent bâtisseurs du Royaume. Demandons à l’Esprit Saint qu’ils recevront en plénitude de les guider sur ce chemin de la Vraie Vie! Alléluia!

 

P. Christian Mahéas

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.