2 juin 2019 :
Notre mission : l’œcuménisme !

Nous voici entre l’Ascension et la Pentecôte, et l’Évangile de ce  dimanche nous propose le récit de la prière de Jésus . Le Christ prie spécialement pour l’unité de ses disciples : « Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi ». C’est de nous qu’il s’agit, chrétiens de tous les temps à qui la Parole a été transmise à travers les générations.

Lorsque nous pensons à l’évangélisation dans notre contexte de sécularisation croissante, n’imaginons pas qu’elle puisse être réalisée de façon simple. L’unité désirée se construira dans les efforts pour marcher et lutter ensemble pour la justice et la paix, en respectant les différences.

« Je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire », dit Jésus. La raison ultime de la venue de Jésus parmi les hommes c’est l’unité entre Dieu et les hommes, « pour qu’ils soient un comme nous sommes un ».

Pouvons-nous être crédibles si nous sommes divisés ? Le témoignage de l’Amour est un argument puissant pour convaincre le monde. Parce que l’amour unit, la division n’est pas un signe de l’Amour, car Dieu n’est pas divisé. L’effort de toutes les communautés chrétiennes pour bâtir cette unité s’appelle « œcuménisme ».

Il est urgent de dépasser les divisions du passé, pour vivre notre mission de signes visibles d’unité entre tous les baptisés. L’œcuménisme est possible car les « murs » qui nous ont divisés n’ont pas été construits jusqu’au ciel. Que notre unité au milieu de la diversité montre la présence du Royaume de Dieu déjà parmi nous !

 

P. Anderson Marçal Pires

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.