14 avril 2019 :
Fondus enchaînés pour nous libérer de nos chaînes

 

Ce dimanche des Rameaux est propice aux images qui se brouillent, se superposent…Première image, l’agitation gagne la foule à Jérusalem. Au milieu du brouhaha, un homme, juché sur un âne. Un peu après, voici le même homme, harassé, portant une lourde croix. C’est lui, la bête de somme ! Les pas, non ceux de l’animal, mais ceux de l’humain, condamné, hésitent dans la poussière…

Deuxième image, une foule frémissante de joie : « Hosanna, béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! » Puis se superpose une autre image ; une foule avec ses cris de mort : « Qu’on le crucifie ! »

Troisième image, une marée de branchages, en hâte retirés des arbres et agités pour former une haie d’honneur. L’image se modifie…et ne laisse plus percevoir qu’un roseau comme un sceptre dérisoire dans la main de celui qu’on moque et injurie.

Ces images superposées, comme des fondus enchaînés, ne font que refléter l’ambiguïté de tous les hommes. Dans notre vie quotidienne, notre adhésion à Dieu est parfois volatile. Chacun de nous dans nos attitudes disons parfois : « Hosanna ! » et l’instant suivant : « A mort ! »

Sur la croix, Jésus va lancer ce cri : « Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » C’est là le début d’un psaume qu’il faut lire jusqu’au bout afin de découvrir que ce cri se fond en une immense confiance : « Mon Dieu, tu m’as répondu. Et je proclame ton nom devant mes frères. »

Et nous, ne nous arrêtons pas en cours de route, à ce jour un peu doux-amer des Rameaux. Voyons donc ce qui dans notre vie est contradictoire, voire un peu mort. Ces contradictions, Jésus les porte avec nous, aussi confions-les lui ! Dans le secret de notre prière, remettons entre ses mains les hauts et les bas de nos vies avec les êtres qui comptent pour nous. Dieu n’en a pas fini avec nous. Passons plus avant avec le Christ, marchons vers Pâques !

 

P. Alexis Bacquet

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.