13 octobre 2019 :
La gratuité est première !

 

 

 

Le pape François a proclamé ce mois d’octobre mois de la mission. La mission est la raison d’être de l’Église. La sécularisation touche toutes les dimensions de la vie de l’homme, car Dieu s’est « éclipsé » de l’horizon. Nous avons donc besoin de surmonter ou même de guérir cette fracture.

Je vous invite à prier pour le synode sur l’Amazonie commencé à Rome dimanche dernier. Ainsi une des régions périphériques du monde est placée au cœur de l’Église. La mission doit promouvoir l’Évangile ainsi qu’une écologie intégrale, puisque tout est lié.  Les réflexions de ce synode seront pertinentes pour l’Église universelle et pour l’avenir de la planète entière.

La liturgie de ce dimanche nous montre Jésus guérissant dix lépreux. Parmi les dix lépreux guéris, seul le Samaritain, un étranger, a reconnu la gratuité du don qui lui a été accordé. Il est le seul à revenir pour rendre grâce au Seigneur !

La gratuité est première en Dieu, qu’elle se manifeste ou non à travers une guérison. Saint Paul nous le rappelle : « Lorsque Dieu, notre Sauveur, a manifesté sa bonté et sa tendresse pour les hommes, il nous a sauvés. Il l’a fait dans sa miséricorde, et non pas à cause d’actes méritoires que nous aurions accomplis par nous-mêmes.»

Celui qui nous a guéri de la lèpre du péché l’a fait gratuitement. Nous sommes des pauvres qui attendent tout de Jésus et la grâce de Dieu est pour tous. Que l’Esprit Saint répandu sur nous le jour de notre baptême ravive en nous la conscience de la gratuité de l’amour de Dieu. Et que la mission confiée à l’Église trouve des expressions nouvelles apportant la lumière au monde.

Enfin, soyons tous des disciples missionnaires pour que notre vie et notre Église, témoignent de compréhension, de paix, de miséricorde, de vérité et de Justice, signes du royaume de Dieu déjà parmi nous.

 

P. Anderson Marçal Pires

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.