Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=8

Sacrements



Baptême

 

4 octobre 2016 2016 par Paroisse Saint-Médard

Le baptême est le sacrement d’entrée dans la vie chrétienne.
Il est proposé à tous les âges !
On distingue d’une part le baptême des petits enfants (avant trois ans) et d’autre part le baptême des plus grands qui supposera une catéchèse et une préparation adaptée. Pour les enfants scolarisés, le baptême se prépare dans le cadre de la catéchèse.

Pour les adultes, cliquez ici !

Baptême des petits enfants avant trois ans

Le baptême est proposé dès la naissance d’un enfant et habituellement avant un an.

Les baptêmes sont célébrés habituellement le dimanche à 12h15
après la messe, selon un calendrier mis à la disposition des parents sur demande à l’accueil. Les célébrations sont habituellement communautaires en réunissant jusqu’à trois familles.

Chaque célébration suppose un temps de préparation spirituelle pour les parents. Afin de préparer le baptême de leur enfant, les parents et (s’ils le souhaitent le parrain et la marraine) sont invités à trois rencontres :

  • Une première rencontre avec le prêtre ou le diacre qui célèbre le baptême afin de faire connaissance ;
  • Une catéchèse sur le baptême dans le mois qui précède la baptême (*) ;
  • Une dizaine de jours avant le baptême les parents des enfants qui seront baptisés le même jour se réunissent avec le célébrant afin de préparer la célébration (*).

(*) le mercredi à 20h45, au 1 rue de Candolle
Pour demander un renseignement sur les dates de célébrations


Demander le baptême d’un petit enfant suppose que les parents s’engagent à élever leur enfant dans la foi chrétienne, à leur permettre de s’inscrire un jour au catéchisme, à faire tout leur possible pour que leur enfant découvre qu’ils sont aimés de Dieu.

Les parents qui désirent faire baptiser leur enfant doivent s’adresser à l’accueil de la paroisse au moins un mois avant la date envisagée qui sera toujours prise en commun avec la paroisse. Questions pratiques

Baptême des enfants en âge scolaire

En grandissant les enfants développent une autonomie. A partir de l’âge scolaire, la préparation des enfants au baptême se fait en lien avec l’éveil à la foi ou le catéchisme.
Pour tout renseignement il convient de s’adresser à la coordinatrice de la catéchèse paroissiale.



 


Baptême adulte - Catéchuménat

 

17 mai 2016 2016 par Christine

Pour les adultes, les trois sacrements de l’Initiation chrétienne sont donnés ensemble. C’est le plus souvent dans la Nuit de Pâques que cette Initiation a lieu après un parcours personnalisé dans le cadre du catéchuménat des adultes.
Le baptême s’adresse à tous, à tous les âges et quel que soit votre parcours

Le baptême nous fait entrer dans la communauté des chrétiens

Dans le baptême, Dieu noue une alliance avec chacun de nous.
Pour entrer dans cette alliance, pour rencontrer le Christ à travers sa parole, la prière, l’Eglise et les sacrements, un chemin de catéchuménat vous est proposé, un chemin vers le baptême.

L’accompagnement à Saint-Médard

Si vous souhaitez devenir chrétien, enfant de Dieu par le baptême, entrer dans l’amour de Dieu, vous pouvez vous adresser à la paroisse Saint-Médard.

Les adultes qui se préparent au baptême sont appelés catéchumènes.

- Il vous est proposé d’être accompagné personnellement par un chrétien de la paroisse. Au cours de vos rencontres, vous pourrez lui poser vos questions et entrer en dialogue avec lui.
- Des rencontres tous les mois en groupe autour d’un prêtre ont également lieu. Elles permettent d’approfondir notre connaissance de la parole de Dieu et notre foi.



 


Confirmation

 

20 mai 2016 2016 par Christine

Recevoir les dons de l’Esprit Saint pour tisser ou retisser une nouvelle relation avec Dieu

Le sacrement de la confirmation est celui par lequel les dons de l’Esprit Saint nous viennent en aide pour vivre en chrétiens et entrer dans une rencontre toujours plus riche, toujours plus nourrie avec le Christ.

Le sacrement de la confirmation s’adresse à tous les chrétiens baptisés, à tout âge et quel que soit notre parcours.

Pour les jeunes (11-18 ans)

Vous pouvez prendre contact avec l’aumônerie pour vous préparer à la confirmation.

- Aumônier : P. Benoît Strebler
- Responsable : Quentin Pouteau

Inscriptions et renseignements au 3, rue du Gril - 01 43 31 41 67

Pour les adultes

Si vous avez été baptisé, mais que par le fait des circonstances ou par éloignement vis-à-vis de la foi chrétienne, vous n’avez pas été confirmé, l’Eglise vous propose le sacrement de confirmation.

Sa préparation peut être le moment de retisser une nouvelle relation avec Dieu, de Le remettre au coeur de notre vie. C’est pourquoi, comme pour le baptême et avec ceux qui se préparent à recevoir le baptême, une préparation à la confirmation vous est offerte.

  • Vous serez accompagné personnellement par un chrétien de la paroisse. Vous pourrez échanger avec lui, le questionner, entrer en dialogue.
  • Des rencontres régulières de groupe ont également lieu. Elles permettent d’approfondir notre connaissance de la parole de Dieu et notre foi.

Renseignements : p. Albert Gambart
Tel : 01 44 08 87 00



 


Communion

 

20 juin 2016 2016 par Christine

Recevoir Jésus-Christ vivant parmi nous.
Il se donne en nourriture lors de la communion pour que nous vivions de sa vie.

L’Eucharistie, source et sommet de la vie chrétienne

Au cour de la messe, le pain et le vin, par les paroles du Christ et l’invocation de l’Esprit Saint, deviennent le Corps et le Sang du Christ. Fidèle à à son commandement, l’Eglise continue de faire, en mémoire du Christ et jusqu’à son retour dans la gloire, ce qu’Il a fait la veille de sa Passion.
C’est par la communion que nous nous unissons au Christ qui nous rend participants de son corps et de son sang pour former un seul Corps.
La communion accroît notre union au Christ et à tous nos frères.

Première communion

- Les enfants baptisés qui veulent faire leur première communion peuvent se préparer dès l’âge du catéchisme (en général en CM1).

- Les jeunes baptisés (11-17ans) peuvent se préparer à faire leur première communion à l’aumônerie.

Renseignements catéchisme

Communion adultes

- Les adultes qui désirent faire leur première communion peuvent se préparer en contactant la paroisse.

Renseignements catéchuménat

Recevoir et porter la communion des malades

Si la maladie ou l’infirmité vous empêchent de venir à l’église pour participer à la messe, ou si vous connaissez quelqu’un qui est dans ce cas et qui souhaiterait recevoir l’Eucharistie, n’hésitez pas à demander la communion à domicile.

Vous ne "dérangerez" pas :
à Saint-Médard, une équipe de laïcs, animée par le Père Bommelaer, s’organise pour assurer ce service d’Eglise, qui relève de la vie normale de la paroisse.
Prenez contact avec le Père Bernard Bommelaer



 


Confession

 

17 mai 2016 2016 par Christine

Par le sacrement de la réconciliation le baptisé reçoit le pardon de ses péchés et est renouvelé dans sa vie d’enfant de Dieu reçue au baptême.
A Saint-Médard, un prêtre est disponible du mardi au samedi pour vous confesser... Pendant les fêtes la proposition est élargie.

Le soir de Pâques, le Seigneur Jésus se montra à ses apôtres et leur dit : “Recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.”

Le pardon des péchés

Par le sacrement de la réconciliation le baptisé reçoit le pardon de ses péchés et est renouvelé dans sa vie d’enfant de Dieu reçue au baptême.

La forme ordinaire par laquelle il reçoit ce pardon est la confession des péchés faite en présence d’un prêtre. Celui-ci a le pouvoir de pardonner les péchés au nom de Dieu.

La personne qui reçoit le pardon s’engage sur un chemin de vie plus fidèle au Christ et à l’Evangile.

La rencontre avec le prêtre se fait seul à seul, dans le secret. Si on ne sait pas comment s’y prendre, cela n’a aucune importance, le prêtre est là pour guider la démarche.

Les célébrations communautaires


La paroisse Saint-Médard organise aussi des célébrations communautaires de ce sacrement, en particulier à l’approche de Noël et de Pâques.
La dimension ecclésiale de ce sacrement y est plus marquée, et souvent la Parole de Dieu qui nous fait miséricorde y est mieux mise en valeur. Mais l’aveu y est toujours secret et le pardon est toujours le même.

Confessions dans l’église

Toute l’année, hors vacances scolaires : vous pouvez recevoir le sacrement de pénitence et réconciliation à l’accueil :

  • du mardi au vendredi : de 17h à 18h45
  • le samedi : de 10h15 à 12h et de 17h à 18h15


 


Mariage

 

10 octobre 2017 par Christine

Vous allez vous marier, soyez les bienvenus !

Pour se préparer au mariage, il convient de prendre contact avec la paroisse environ six mois avant le mariage. Ce délai est nécessaire pour assurer une préparation sérieuse des engagements pris dans le sacrement du mariage.

Préparation et célébration de mariage

L’équipe de préparation et le déroulement des rencontres

La préparation au mariage est assurée par les prêtres de la paroisse et une équipe de 6 couples mariés qui vous accompagnent dans votre cheminement.
Elle comporte trois sortes de réunions :

- quatre ou cinq rencontres avec le prêtre ou le diacre qui coordonne votre préparation
- deux soirées et un dimanche matin avec les autres fiancés de la paroisse autour de thèmes comme la communication dans le couple, la prière, le pardon, la transmission de la foi
- une rencontre autour d’un dessert avec un couple marié

Deux sessions sont proposées chaque année :

(salle ‘Cana’, rez-de-chaussée, 1 rue de Candolle)

    • 1ère session (en 2018) :
    • les mercredis 10 et 17 janvier, de 20h45 à 22h45
    • et le dimanche 21 janvier, de 9h15 à 14h.
  • 2ème session (en 2018) :
    • les mercredis 7 et 14 mars, de 20h45 à 22h45
    • et le dimanche 18 mars, de 9h15 à 14h.
  • Rencontre et déjeuner le 16 octobre à 11h pour les nouveaux mariés .

A qui s’adresse cette préparation ?

Pour célébrer un mariage à Saint-Médard, il est nécessaire d’habiter le territoire paroissial.
Si la célébration doit avoir lieu en province, il est impératif de prendre contact avec la paroisse du lieu de votre mariage avant de commencer la préparation afin de s’assurer que la célébration pourra bien avoir lieu le jour et à l’endroit demandé et qu’un prêtre pourra se rendre disponible pour présider à ce mariage.

Questions pratiques



 


Obsèques

 

20 mai 2016 2016 par Christine

La disparition d’un être cher est une épreuve difficile. L’Eglise est là pour vous aider, vous entourer de sa prière et témoigner de son Espérance.

Notre Espérance

Nous croyons que votre parent, votre ami est déjà auprès de Dieu. Pour nous la vie avec Dieu est possible au-delà de la mort. Parce que Dieu nous aime, il nous donne la vie éternelle.

Pour préparer la célébration

Pour fixer l’heure des obsèques religieuses, les familles sont priées de contacter d’abord l’entreprise de pompes funèbres de leur choix.

La famille prépare ensuite la célébration (bénédiction ou messe) avec [un laïc membre de l’équipe d’accompagnement des familles en deuil>http://saintmedard.org/Une-equipe-d-accompagnement-des] ainsi qu’un prêtre ou un diacre de la paroisse.

Le Service Catholique des Funérailles

Parmi les offres de services funéraires et afin d’aider les familles confrontées au décès d’un proche et à la complexité des démarches à réaliser dans ces circonstances douloureuses, le Diocèse de Paris a soutenu la création d’un Service Catholique des Funérailles. Mais vous pouvez bien sur vous adresser à l’organisme de votre choix.

Inhumation ou crémation

L’Église a toujours privilégié l’inhumation à l’image de l’ensevelissement du Christ mort dans l’attente de la résurrection. Elle fonde ce choix sur la foi en la résurrection de la chair. Pour nous, les défunts "reposent", "se sont endormis dans la paix", "attendent la résurrection". La crémation a longtemps été un rituel païen qui consistait à libérer l’âme d’un corps où elle était retenue prisonnière. La préférence pour l’inhumation est donc avant tout théologique. On dépose le corps dans un cimetière (étymologiquement, le lieu où l’on dort). Pour les chrétiens, les corps doivent reposer quelque part dans l’attente de la résurrection.
Il convient donc de garder cette foi même si les rites ont changé et que la place de la mort s’est modifiée dans nos sociétés modernes. Aujourd’hui, une crémation n’est pas considérée comme un acte antireligieux sous certaines conditions : qu’elle ait lieu après les obsèques (sinon les obsèques se feront sans l’urne), que les cendres soient déposées dans un cimetière, que l’acte de crémation ne soit pas une négation de la foi...
Vous trouverez la position de l’église dans la note suivante :

HTML - 54.2 ko
Note à propos de la crémation - Église Catholique en France


 


Onction des malades

 

20 mai 2016 2016 par Christine

Le sacrement des malades apporte au fidèle une grâce de paix et de réconfort en même temps qu’il lui confère la force de l’Esprit-Saint pour faire face à l’épreuve en communion avec le Christ

Par l’Onction sacrée des malades et la prière des prêtres, c’est l’Église toute entière qui recommande les malades au Seigneur souffrant et glorifié, pour qu’il les soulage et les sauve ; bien mieux, elle les exhorte, en s’associant librement à la passion et à la mort du Christ à apporter leur part pour le bien du peuple de Dieu (LG 11).

A qui s’adresse-t-il ?

L’Onction des malades, qu’on appelle dans certains cas aussi l’Extrême onction, n’est pas seulement le sacrement de ceux qui se trouvent à toute extrémité.
Lorsque le fidèle est confronté à l’épreuve de la grande maladie ou de la vieillesse, il peut aussi demander à le recevoir.

Sacrement des malades communautaire ou à domicile

L’onction des malades est célébrée une fois chaque année de manière communautaire pour les personnes qui peuvent se déplacer. Dans tous les autres cas, on peut demander la visite d’un prêtre à domicile en téléphonant à l’accueil paroissial. Les prêtres se rendront au domicile dès que possible.

Hospitalisation dans les hôpitaux publics

En cas d’hospitalisation, il convient de s’adresser aux aumôneries ou de demander la visite de l’aumônier auprès des infirmières.

Le sacrement des malades en trois questions

  1. Qu’est-ce que le sacrement des malades ?
  2. Comment procède-t-on ?
  3. Qui cela concerne-t-il ?


 


Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://saintmedard.org/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=8

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour