Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/Tu-fais-ta-demeure-en-nous-Seigneur-499
      ’Tu fais ta demeure en nous Seigneur ! "

’Tu fais ta demeure en nous Seigneur ! "

Editorial du dimanche 29 mai 2016, Solennité du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ - par le p. Albert Gambart.
Ce dimanche, nous fêtons le Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ.
Ce dimanche, 56 enfants du catéchisme font leur première communion. C’est une fête d’une grande simplicité et d’une immense dignité !


La communion des enfants répond à cette appel du Seigneur : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le Royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent ! » (Marc 10,14) Le mot « communion » exprime la volonté même du Seigneur Jésus de venir nous rencontrer pour se faire connaître à nous à partir de l’amitié profonde qu’il nous porte.

Il veut entrer en communion avec nous. Il l’a dit expressément lors de son dernier repas, lorsqu’il prit le pain et le vin en disant : « prenez et mangez, ceci est mon corps livré pour vous. Prenez et buvez, ceci est mon sang versé pour vous ! Faites ceci en mémoire de moi. » Dans l’évangile de ce jour, les apôtres ne savent pas comment faire pour nourrir toute cette foule. Alors que les disciples veulent renvoyer la foule, Jésus fait des cinq pains et des deux poissons la nourriture pour tout le peuple. Et il dit aux apôtres : « Donnez-leur vous-mêmes à manger ». Aujourd’hui, comme hier, Jésus nous nourrit du pain qui fait vivre notre foi. Les prêtres, comme les apôtres, sont là pour que chacun ait part à ce repas qui vient du Christ lui-même. Mais ce n’est pas un repas comme les autres ! C’est Jésus lui-même qui se donne le Jeudi Saint dans le pain et le vin, et le Vendredi Saint dans le don de sa vie, quand son corps et son sang se séparent jusqu’à la dernière goutte ! C’est sa vie qu’il nous donne le dimanche de Pâques, sa vie de Ressuscité, source éternelle d’amour et de paix !

J’aime beaucoup la manière dont Maurice Zundel (prêtre et théologien) parle de l’Eucharistie. « L’Eucharistie ! C’est là peut-être que les chrétiens se sont le plus mépris. C’est là qu’ils ont cédé à une tentation si naturelle de mettre le sacré en dehors d’eux-mêmes, de rebâtir un temple de pierre, de reconstruire un tabernacle de métal précieux et d’y enfermer Dieu, comme un objet, en s’inclinant devant cet objet devenu extérieur à eux-mêmes, en fermant la porte avec des grilles d’or et en retournant à leurs affaires en laissant la Sainteté enfermé dans le temple. » (Vie, mort, résurrection, M. Zundel, Ed. Anne Sigier, p. 86)

L’Eucharistie n’est pas faite pour rester dans le Tabernacle. Elle est faite pour que nous la recevions ! Elle est faite pour nous donner la Vie qui vient de Dieu ! Elle est là pour que nous soyons en communion avec le Christ, vivant de son Esprit. Les enfants qui font leur première communion aujourd’hui nous invitent à rajeunir dans notre foi et à accueillir le Royaume avec la joie, la simplicité et l’enthousiasme des enfants !

Père Albert Gambart

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour