Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/Tragique-solitude-ou-Sainte-Trinite-amour-et-relations
      Tragique solitude, ou, Sainte Trinité : amour et relations

Tragique solitude, ou, Sainte Trinité : amour et relations

Editorial du dimanche 27 mai, Solennité de la Sainte Trinité - par le p. Bernard Bommelaer.
De grands appartements et de petits logements où des personnes de tous les âges sont seules : personnes âgées, étudiants, célibataires qui n’ont pas trouvé d’âme sœur ou qui sont redevenus seuls après un veuvage ou une séparation.


Notre Ville de Paris qui est si belle est également terrible ! Certes, il n’y a pas que des gens seuls : les familles, les couples, les réseaux d’amis, les associations en tous genres… vivent de solides et belles relations. Pour autant, s’ouvriront-elles aux personnes qui souffrent de solitude ?

La fête d’aujourd’hui nous y convie : il s’agit de la Sainte Trinité. Il a fallu des siècles et la personne de Jésus pour que nous accédions à cette révélation. Pourtant, dès le début de l’histoire d’Israël, Dieu se révèle comme le Dieu de l’Alliance, celui qui y est toujours fidèle et jamais ne lâche son peuple même si celui-ci l’oublie. Abraham, Moïse, David, les prophètes, pour ne citer que quelques grandes figures, seront conscients de cette Alliance et mettront leur force et leur cœur à la vivre et à la faire vivre. C’est avec Jésus, le Fils venu parmi nous, que nous entrerons pleinement dans le secret de la vie de Dieu sans néanmoins la saisir complètement.

Oui, avec Jésus, nous découvrons cette relation extraordinaire entre le Père et le Fils, l’Esprit Saint en étant le lien, l’amour vivant et réciproque, le souffle de vie qui les unit.

Et voici que Jésus nous envoie pour que tous puissent découvrir et vivre de ce souffle de vie et d’amour. Saint Paul ne nous dit-il pas que « tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit sont fils de Dieu… … et que si nous sommes ses enfants, nous sommes aussi héritiers avec le Christ. » (Romains 8,14…17)

Mais comment cela est-il compatible avec l’énorme solitude qui dans le plus grand silence hurle dans nos immeubles ? Comment vivre à l’image de la Sainte Trinité en laissant se développer la solitude ! Si nous sommes chrétiens, croyants en la Sainte Trinité, il nous faut entendre l’ordre que nous donne Jésus : « Allez, de toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit…Mt 28,19 » Ne faudrait-il pas que nous commencions par nos maisons ! (1)

P. Bernard Bommelaer

(1) Aujourd’hui : ‘Fête des mères’ et aussi ‘Fête des voisins’.
Ne serait-ce pas l’occasion de porter quelques fleurs à une voisine qui ne sort plus ou d’apporter un apéritif et de trinquer avec tel autre voisin(e) qui est un peu seul(e) ?

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour