Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/Te-rencontrer-Seigneur-ressuscite
      Te rencontrer Seigneur, ressuscité

Te rencontrer Seigneur, ressuscité

Editorial du dimanche 10 avril, 3ème dimanche de Pâques - par Charles Gazeau, diacre

Ces récits des manifestations de Jésus après sa résurrection sont bien déroutants. Est-ce Lui ? N’est-ce pas Lui ? Tous doutent.


Au cénacle, Jésus rejoint ses disciples, les portes étaient fermées par crainte des juifs. Sur le chemin d’Emmaüs, Jésus marche avec ses amis et après avoir rompu le pain disparaît à leurs yeux. Est-ce vraiment si mystérieux que cela ? Je serais tenté de dire que Jésus est un excellent pédagogue pour accompagner ses amis débutants dans leur foi dans le Ressuscité.

Les actes des apôtres, parlant de Jésus, nous disent « Dieu l’a ressuscité le troisième jour. Il lui a donné de se manifester, non pas à tout le peuple, mais à des témoins que Dieu avait choisis d’avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts. »Ac 10, 40-41

Quelques années avant ce récit de lendemain de résurrection, Simon-Pierre et les autres disciples avaient été invités à jeter les filets après une nuit de pêche sans rien prendre puis Jésus les appela à le suivre, ce qu’ils feront pour découvrir et connaître leur maître. Aujourd’hui la scène se répète, c’est le Ressuscité, vivant, qui les invite à jeter, à nouveau, le filet après une nuit de « galère » puis les invite à partager le pain et les poissons disposés sur un feu de braise. Chacun reconnaît le Seigneur selon sa personnalité. Le disciple que Jésus aimait (Jean, le rédacteur de cet évangile) le reconnaît avec la filiation du cœur, Pierre avec sa spontanéité et sa fougue.

Et pour nous, comment reconnaître le Ressuscité ? Nous, qui sommes des disciples d’après la résurrection. Ceux qui l’on connu nous ont laissé leurs témoignages. Ces pages d’évangile, il nous appartient de les lire, de les relire, de les méditer pour découvrir Celui qui nous appelle à le rencontrer. Puis mettre ces pages en œuvre, tels que nous sommes. Alors certainement vous serez surpris de rencontrer ce même Jésus vivant, vraiment vivant au détour de vos entreprises de foi, d’espérance et surtout de Charité, car « ce que vous avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères c’est à moi que vous l’avez fait »Matt 25, 45. Il est là, il vous attend pour vous dire, c’est bien moi je suis vivant, je suis le Ressuscité qui vous conduit vers mon Père. Essayez, vous en pleurerez de joie, d’une éternelle joie, celle de la rencontre que vous attendiez tant.

Charles GAZEAU, diacre

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour