Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/Talitha-koum
      « Talitha koum »

« Talitha koum »

Editorial du 1er juillet 2018, par le p. Albert Gambart
« Talitha koum ». Cela veut dire « Jeune fille, lève-toi ! » ! c’est la parole de Jésus lorsqu’il ramène à la vie la jeune fille de 12 ans, après avoir guéri la femme malade depuis12 ans ! 12 ans, c’était l’âge de la majorité religieuse dans le peuple juif, l’âge de la « bar Mitzvah » pour les garçons, de la « bat Mitzvah » chez les filles.


C’est l’âge où l’on est censé appliquer pleinement les commandements de Dieu. Dans la tradition catholique, à 12 ans nous fêtions la « Communion Solennelle ». C’était l’âge où les adolescents étaient censés prendre conscience du geste de la communion, alliance avec le Seigneur Jésus dans le sacrement de l’Eucharistie. Après le concile Vatican II, la « Communion Solennelle » est devenue la Profession de Foi. D’une part, cela permet à la « première Communion » que l’on appelait aussi « petite communion » ou « communion privée » de retrouver une véritable place dans la vie de foi des enfants. Et d’autre part, ce terme de « Profession de foi » exprime la proclamation de la foi dans le Christ Ressuscité que l’adolescent fait aux alentours de 12 ans.

Ainsi, nos « 12 ans » sont marqués par la profession de foi. Et qu’est-ce que la profession de foi pour nous chrétiens, sinon l’expression de notre adhésion au mystère du Christ Ressuscité et qui donne la vie ! Le livre de la Sagesse nous dit : « Dieu n’a pas fait la mort, il ne se réjouit pas de voir mourir les êtres vivants. Il les a tous créés pour qu’ils subsistent. » Cette vie qui vient du Père, Jésus la donne en rappelant à la vie la jeune fille et en guérissant la femme malade. Il répond à l’acte de foi de cette femme : « ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix et sois guérie de ton mal ». Au père de la jeune fille, Jésus dit : « Ne crains pas ! Crois seulement ! » L’entourage du père l’invitait en effet à ne pas « déranger le maître », puisque « la jeune fille vient de mourir ». Jésus se rendant au chevet de la fillette lui dit : « talitha koum », « jeune fille, lève-toi ! » Il lui donne la vie ! Cette jeune fille est l’image de l’humanité sauvée par Dieu !

Jésus rend la jeune fille à son père, il rétablit la relation entre le père et la fille, la mort n’a pas été la plus forte. Dans la guérison de la femme qui a des pertes de sang, Jésus appelle cette femme « ma fille ». De plus, à l’étonnement des disciples, Jésus, se rendant compte qu’une force est sortie de lui, demande : « qui m’a touché ? » Comme si cette force venait de plus loin que l’homme Jésus ! Sans doute veut-il manifester le renouveau de l’alliance avec notre Dieu et Père, source de la vie dont il est l’Envoyé, le Messie. En appelant « ma fille », cette femme que la maladie rendait impure, intouchable, Jésus montre qu’il est venu rétablir la relation au Père ! La profession de foi en Jésus Ressuscité nous fait rentrer dans la filiation divine ! Nous vivons d’une autre vie, qui nous libère du péché.

Alors, notre foi est vraiment le témoignage qui jaillit de notre cœur ! « Il est vraiment ressuscité, ce Jésus que vous avez crucifié ! » Nous croyons que Jésus est vraiment le Fils de Dieu, et qu’il nous donne la vie qui vient de Dieu. Nous prenons conscience que notre vie chrétienne n’est pas seulement de temps en temps, mais en tout temps et en tout lieu !

Chères sœurs et chers frères, au moment où nous serons nombreux à partir en vacances, je prie le Seigneur pour que ce temps de repos soit aussi un temps où nous nous tournons vers le Seigneur, pour vivre de sa vie, pour puiser à la vraie source, pour entrer dans sa sainteté. Ainsi, nous reviendrons plus fort pour aborder notre vie de tous les jours !

Je vous souhaite de très bonnes et très saintes vacances.

Père Albert Gambart

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour