Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/Preparez-le-chemin-du-Seigneur-aplanissez-sa-route
      "Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route !"

"Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route !"

Editorial du 4 décembre, 2ème dimanche de l’Avent - par le p. Anderson Marçal Pires.
En ce deuxième dimanche de l’Avent, la liturgie nous présente la figure prophétique de Jean-Baptiste, qui est définie comme “une voix crie dans le désert... et dit : "préparez les chemins du Seigneur, aplanissez ses sentiers” (Mt 3,3).


Rappelons-nous que l’une des caractéristiques de ce temps liturgique se traduit par une attitude d’Attente Active, d’attente de la venue du Fils de l’Homme.

Le Prophète Isaïe et Jean-Baptiste sont messagers de Dieu. Isaïe annonce au peuple d’Israël son retour, et alors prendra fin le temps de l’exil, de la souffrance, de la désolation et de la terreur.

Le Christ est venu pour ôter le péché du monde, et pour nous apporter le salut. Donc, la vraie repentance nous conduit à la confession et à la conversion. Le mot grec “metanoïa” traduit bien ce profond mouvement, ce changement de direction, qu’est la conversion dans la vie personnelle et communautaire.

Le pape François dans sa lettre à l’église lors de la clôture de l’Année de la Miséricorde peut nous aider à être témoin dans les “déserts” de notre société. La richesse de la Miséricorde Divine prépare la voie à l’émergence d’une nouvelle société soutenue par la justice, le droit et la paix.

Le jour de la venue du Seigneur va être un jour de joie, un jour de justice et de paix. Cette utopie d’une société nouvelle frappe à nos portes et vient avec l’enfant fragile emmailloté. En ce temps de conversion, Saint Paul nous invite à nous accueillir les uns les autres comme le Christ nous a accueillis, à nous débarrasser de ces valeurs qui sont fugaces et égoïstes, et à faire une révolution de notre mentalité, de sorte que les valeurs du Royaume de Dieu inspirent notre vie.

Nous sommes appelés à être des signes et des médiateurs de l’unité, de l’amour, du partage ; à aider les personnes les plus fragiles, les pauvres, ainsi que Jésus l’a fait. Contemplons le visage de l’église missionnaire du Christ, qui, dans sa Miséricorde et avec notre aide, arrive à transformer les déserts de la vie en oasis de vie, de justice, d’espérance et de paix.

Père Anderson Marçal Pires

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour