Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/Le-peuple-de-la-Paix
      Le peuple de la Paix

Le peuple de la Paix

Editorial du dimanche 18 juin, solennité du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ - par le p. Albert Gambart
Ce samedi et ce dimanche, 61 enfants du catéchisme vont faire leur première communion. C’est un grand moment pour eux, mais aussi pour toute notre communauté paroissiale. En effet, c’est le moment de nous tourner vers le Seigneur, et à la lumière de l’Esprit Saint, nous poser la question : que veut dire communier ? Que veut dire être chrétien ?


Les lectures de ce dimanche sont très belles, mais bien difficiles à saisir ! Nous sommes un peu comme les contemporains de Jésus, qui n’y comprennent pas grand chose. Notre passage de l’évangile se situe après la multiplication des pains. Lorsque Jésus eût nourri toute la foule, celle-ci voulait en faire son roi ! Ce serait formidable un tel homme comme roi ! Il chasserait les Romains et il nous donnerait toujours à manger. Jésus sait ce que pensent ces hommes : « Vous me cherchez parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés ». Et Jésus les invite à élever leur regard : « Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle. » « Que nous faut-il faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » demandent les gens. Et Jésus répond : « l’œuvre de Dieu, c’est que vous croyez en celui qu’il a envoyé ».

Quelle parole étonnante ! Jésus appelle « œuvre de Dieu » la foi que nous avons en lui. Il n’est pas un simple prophète, ou bien un homme extraordinaire. Il est celui qui vient de la part de Dieu. Il rétablit le lien entre nous et Dieu. Ses propres paroles viennent directement de Dieu vers nous. Il est le Fils de Dieu. Mais les hommes vont refuser de croire. Ils vont crucifier Jésus pour s’assurer qu’il n’est pas Fils de Dieu. Jésus connaît leur pensée et, lorsqu’il évoque sa chair et son sang, il pense à ce jour qu’il offre déjà, ce jour où son corps va être livré au bourreau et son sang versé pour ceux qui le persécutent : « Pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ! ».

Le don total que le Christ fait de lui même sur la croix donne sens aux paroles prophétiques de ce chapitre de l’évangile selon saint Jean : « Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’aurez pas la vie en vous ! » Ces paroles ne peuvent être reçues que dans la foi au Christ Jésus. Il nous aime au point de donner sa vie pour que nous y communiions. Nous sommes dans le même acte de foi que les disciples au soir de la sainte Cène : « Prenez et mangez… Prenez et buvez ! » Et nous comprenons que ce pain et ce vin sont signes du corps livré et du sang versé ! Ils sont signe et réalité du Salut que le Fils de l’Homme est venu offrir à tous les hommes.

Ce salut brille de toute sa lumière au jour de la Résurrection du Christ. Mais ce n’est qu’à la Pentecôte, dans le don de l’Esprit Saint, que les disciples deviendront vraiment les témoins de cette Communion nouvelle. L’Esprit du Christ leur donnera l’assurance du vrai témoin, de celui qui communie à la vie du Christ Jésus : « il est vraiment ressuscité ce Jésus que vous avez crucifié ! » Jésus ressuscité nous fait communier à sa vie nouvelle. « Prenez et mangez, prenez et buvez ! » Son Esprit fait de nous les membres d’un même corps. La communion au Corps et au Sang du Christ, son pardon universel nous font entrer en communion entre nous ! Nous devenons un seul peuple ! Alors, aujourd’hui, quand nous célébrons la première communion de ces enfants, implorons le Seigneur Jésus pour que chacun de nous en notre cœur, et tous ensemble nous puissions vivre cette communion qui nous rassemble, devenir le peuple de la Paix et ainsi, témoigner de Jésus ressuscité !

Père Albert Gambart

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour