Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/Le-jeune-qui-plait-a-Dieu
      Le jeûne qui plaît à Dieu

Le jeûne qui plaît à Dieu

Editorial du dimanche 5 mars 2017, par Charles Gazeau, diacre
En ce début de carême, j’aimerais, vous faire partager des paroles d’encouragement évangélique. Comme chaque année, à l’ouverture de ces jours de libération qu’est le carême, Isaïe nous interpelle : Le jeûne qui me plaît, n’est-ce pas partager ton pain avec celui qui a faim, accueillir chez toi les pauvres sans abri, couvrir celui que tu verras sans vêtement, ne pas te dérober à ton semblable ? (Is 58, 7)


Depuis 9 ans, ensemble, à Saint-Médard, nous vivons l’Hiver Solidaire, opération permettant à des personnes dormant dans la rue de vivre au cours de l’hiver plusieurs mois de répit et de réconfort. « L’hiver solidaire m’a apporté de la stabilité et de la tranquillité pour faire mes démarches administratives » nous dit Karamo, Sénégalais. Pour Patrick, l’Hiver Solidaire « nous a apportés un soutien moral vu le froid hivernal, nous avons été accueillis et hébergés temporairement afin de bénéficier d’un endroit pour se réchauffer et y dormir à l’abri ». Pour Marcus, ce temps est un tremplin : « Par ailleurs et principalement, nous dit-il, cela m’a permis de me stabiliser afin de pouvoir m’engager et de profiter d’un module de formation. Et de deux, de m’ouvrir un peu plus à autrui ». Marmoud, Egyptien, y trouve paix et douceur « Tout se passe bien je dis à tout le monde de venir ici c’est gentil » plus loin dans la conversation : « Je garde le moral, je continue ma route. Je me sens bien avec vous, dommage que ça s’arrête le 7 mars »

Malgré ce regret, Marmoud est le porte-parole de ces amis « Quand même merci beaucoup à tout le monde qui sont venus et qui ont préparé à manger pour nous. Merci à tous ».

Les participants à l’Hiver Solidaire vous le diront « ces rencontres sont enrichissantes, surprenantes, elles nous invitent à la conversion du cœur » ; n’est-ce pas le but du carême et la réponse au défi lancé par Isaïe !

Alors ta lumière jaillira comme l’aurore (Is 58, 8), ta route vers Pâques en sera illuminée.

Charles Gazeau, Diacre

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour