Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/La-misericorde-en-acte
      La miséricorde en acte !

La miséricorde en acte !

Editorial du dimanche 7 février 2016, Fête de Bienheureuse Rosalie Rendu - par le p. Albert Gambart
Aujourd’hui, à Saint-Médard, nous fêtons sœur Rosalie Rendu. Parcourant rapidement sa vie, quelques unes de ses qualités m’ont particulièrement frappé.


D’abord, sa détermination et la force de sa vocation : avant d’avoir 16 ans, elle monte à Paris, dans le but de soigner les malades, et elle ne trouve son équilibre que lorsqu’elle peut se consacrer totalement à sa mission. Ensuite, sa foi sans retour sur elle-même, et le don total à sa mission : elle aime ces gens qu’elle rencontre et qu’elle soigne, et elle trouve en eux le visage du Christ. Enfin, son courage et sa sérénité dans une période particulièrement troublée par les révolutions successives et les épidémies de choléra. On a l’impression qu’elle n’a peur de rien, tout en gardant un sourire de douceur et d’accueil pour tous.

Sœur Rosalie vit l’Evangile tout simplement et totalement, en confiance et sans peur ! Aujourd’hui, dans l’Evangile, Jésus dit à Pierre et à ses compagnons : « Avance au large et jetez vos filets pour la pêche ! » Pierre le fait, mais à la vue des barques remplies de poissons, il prend peur et il s’écrie : « Eloigne-toi de moi, je suis un homme pécheur ». « Sois sans crainte, désormais, ce sont des hommes que tu pêcheras ! » Cette prophétie de Jésus continue de se réaliser, depuis Pierre et par tant de témoins. Il nous faut contempler, à travers l’histoire, le Visage de la Miséricorde que notre Eglise a su montrer : François, Vincent de Paul, sœur Rosalie et tant d’autres. C’est de ce Visage là qu’il faut nous inspirer afin que l’Esprit de la Miséricorde passe par nos mains, par nos yeux, par nos cœurs ! C’est un Esprit qui est plus fort que la guerre, plus fort que la violence, plus fort que la mort. C’est vraiment dans cet Esprit qui purifie nos cœurs que, comme Isaïe, nous pourrons répondre généreusement : « Me voici, envoie-moi ! »

Père Albert Gambart

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour