Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/La-misericorde-divine-est-infinie
      La miséricorde divine est infinie

La miséricorde divine est infinie

Editorial du dimanche 3 avril 2016 - Dimanche in albis et de la divine Miséricorde - par le père Joseph Vu.
Ce deuxième dimanche de Pâques est celui de la miséricorde institué par Jean-Paul II ; le pape François a voulu ouvrir cette Année Sainte de la Miséricorde comme la reconnaissance de l’héritage de son prédécesseur.


Bernard Lecomte, journaliste et écrivain, a ainsi abordé cette miséricorde selon saint Jean Paul II : « La Miséricorde, c’est au fond le principal rempart que Dieu donne aux hommes contre le mal. La miséricorde, c’est beaucoup plus que la charité, ou la compassion, ou même le pardon. Cela va au-delà. La miséricorde, c’est d’accepter tout ce qui se passe et de le transformer en bien. L’espérance repose sur la miséricorde, c’est-à-dire sur le fait que Dieu ira jusqu’au bout pour combattre le mal, pour arrêter le mal, pour éliminer le mal ».

Pourquoi a-t-on besoin de la miséricorde de Dieu ? A ce sujet, le cardinal théologien suisse Georges Cottier rappelait la pensée de Jean Paul II : « Aujourd’hui, la société sécularisée se débat avec le mal en le cachant. Le paradoxe actuel est qu’il y a des gens qui accusent Dieu devant des monstruosités commises et inexplicables, mais qui en même temps, veulent se libérer de l’idée de péché. L’homme issu de la sécularisation est dur et fier. Pourtant, le message de la miséricorde divine nous appelle à nous reconnaître fragiles », a souligné le cardinal Cottier ; il ajoute en conclusion : « Nous faisons tous l’expérience personnelle du péché, mais il y a certaines grandes fautes, qui ont été commises dans l’humanité, qui dépassent la raison et qui ont quelque chose de diabolique. Face à cela, l’humanité qui a perdu la foi est sans armes. La réponse à ce grand drame est la miséricorde de Dieu, plus forte que tout ».

Ce qui se passe actuellement dans le monde entier nous affirme que la miséricorde de Dieu est nécessaire. Jésus a confié cette mission à son Eglise. Par la paix et l’Esprit Saint accordés aux disciples, nous sommes tous libérés de l’esclavage du péché pour vivre dans la dignité d’enfants de Dieu : « Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus ». Par la mort et la résurrection de son Fils, Dieu ne cesse de répandre sa miséricorde « d’âge en âge » à notre humanité. 

Père Joseph Vu

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour