Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/Hosanna
      Hosanna !

Hosanna !

Editorial du dimanche 25 mars 2018, Dimanche des Rameaux et de la Passion - par Charles Gazeau, diacre.
Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! C’est par ces cris, ces acclamations, cette liesse que Jésus entre à Jérusalem. Le peuple de l’alliance exulte, son roi n’est pas triomphant, il est monté sur un petit âne et non un destrier de guerre ou une monture parée d’or et de pourpre mais il entre dans la ville sainte pour sauver son peuple.


En ce dimanche des Rameaux, nous sommes nombreux à nous rendre à l’église, nous sommes nombreux à reprendre les acclamations qui retentissaient il y a 2 000 ans dans les rues de Jérusalem. Mais, saisissons-nous bien ce que nous sommes appelés à célébrer ? Le mot « passion » signifie souffrance. Nous l’entendons dans la lecture de l’évangile de saint Marc, la Passion nous relate l’ensemble des souffrances du Christ depuis son arrestation au jardin des Oliviers (Gethsémani) à sa mort en croix. Cette lecture nous introduit dans le mystère de la Pâque du Christ, passage offrant sa vie par amour pour sauver l’humanité. Cette passion est un cyclone d’amour fou de Dieu par son Fils pour l’ensemble de l’humanité. Le Père veut dire aux hommes combien il les aime « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique » Jn 3, 16

Par cet amour-passion, le Christ prend sur lui la trahison de Judas et la nôtre, le reniement de Pierre et le nôtre, la lâcheté de Pilate et la nôtre, les insultes de soldats et de la foule et les nôtres, l’indifférence du peuple et la nôtre. « C’était nos péchés qu’il portait dans son corps sur le bois afin que, morts à nos péchés, nous vivions pour la justice. » 1P2,24 Le Christ prend sur lui le péché du monde pour nous réconcilier avec son Père et nous ouvrir la voie du salut.

C’est dans la Passion du Christ, indissociable de la résurrection, que le chrétien, par son baptême, fait lui aussi son passage de la mort à la vie. Entrons, en ce dimanche des Rameaux, dans l’insondable mystère pascal nous invitant à mourir et à ressusciter avec Celui, qui nous ouvre le chemin vers le Père, le Christ-Jésus.

Bonne et sainte Semaine Sainte.

Charles Gazeau, diacre

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour