Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/Entre-Ascension-et-Pentecote
      Entre Ascension et Pentecôte !

Entre Ascension et Pentecôte !


Ce jour-là, alors que Jésus invite ses apôtres à une attente en leur donnant « l’ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre que s’accomplisse la promesse du Père », ils lui posent la question suivante : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas rétablir le Royaume pour Israël ? » Cette question donne l’impression qu’ils attendent la restauration d’un Royaume qui aurait déjà existé. Jésus élude la question ; il s’agit d’autre chose. Il leur donne le sens véritable de cette attente : « Vous allez recevoir une force, quand le Saint-Esprit viendra sur vous. Vous serez alors mes témoins ! »

Dix jours après, c’est le jour de la Pentecôte, jour ou la promesse de Jésus à ses apôtres se réalise. Le Fruit de l’attente, c’est le don du Saint Esprit sur les apôtres réunis en prière autour de Marie. Par la force qui vient du Saint Esprit, les disciples témoignent ouvertement et sans peur de Jésus Ressuscité. Durant ces jours, Marie est présente au milieu des disciples, et elle les accompagne dans la prière. La présence de Marie évoque l’Annonciation. Marie se posait alors la question : « comment cela va-t-il se faire ? » L’ange Gabriel lui répondait alors : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du très Haut te prendra sous son ombre… C’est pourquoi Celui qui va naître sera appelé Fils de Dieu. » Marie va répondre : « Voici la servante du Seigneur ! Que tout m’advienne selon ta parole ». Par la force de l’Esprit Saint, Marie devient capable d’assumer la mission inouïe qui lui est confiée : mettre au monde Jésus, Fils de Dieu. Durant ces jours entre l’Ascension et la Pentecôte, elle enfante les disciples à cette vie nouvelle des fils et des filles de Dieu, unis dans l’Amour du Père et du Fils.

La première lecture de ce 7ème dimanche après Pâques nous raconte le martyre d’Etienne. Quelle sérénité et quelle force sont les siennes à cette heure terrible ! « Etienne était face à ses accusateurs. Rempli d’Esprit Saint, il fixait le ciel du regard ! ». Etienne vit ce moment-là dans l’amour de Dieu le plus pur : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché ! » Un jeune homme est là, et il garde les vêtements de ceux qui tuent, et il approuve le meurtre d’Etienne. Un peu plus tard, dans la rencontre du Ressuscité, il comprendra le témoignage d’Etienne, et il deviendra l’apôtre Paul ! Le témoignage dans la force de l’Esprit appelle tous ceux qui l’entendent à la conversion, à la Nouvelle Naissance. L’Evangile de ce jour nous montre clairement que la prière de Jésus est source de vie pour nous tous : « Père Saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là. Mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole croiront en moi ! »

Père Albert Gambart

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour