Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/Combien-de-fois-faut-il-pardonner
      Combien de fois faut-il pardonner ?

Combien de fois faut-il pardonner ?

Editorial du dimanche 17 septembre par le p. Benoît Strebler.
Comme disciples du Christ, nous sommes invités à vivre dans l’amour et la communion. Mais comment vivre les tensions et les dissensions entre les membres de la communauté qui ne manquent pas de survenir ?


D’où la question de l’apôtre Pierre : « Lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? » Jusqu’où devons-nous aller dans l’acceptation des erreurs, des maladresses et des fautes des autres ?

Nous connaissons la réponse de Jésus : Tu pardonneras à ton frère « je ne te dis pas jusqu’à 7 fois mais jusqu’à 77 fois 7 fois ». Pour le Christ, il n’y a pas de limite au pardon. Or, nous savons bien que dans notre vie familiale, sociale ou professionnelle, lorsque un tort est commis, la réaction spontanée n’est pas celle du pardon. Alors comment entrer dans cette logique de pardon illimitée ? Le Christ nous y aide par la parabole du débiteur impitoyable. La parabole ne met pas néanmoins en avant nos capacités de pardonner, dont on voit bien, d’après le comportement de ce serviteur, qu’elles sont assez réduites. Non, Jésus nous fait découvrir la logique du pardon par la porte de la miséricorde de Dieu qui est capable de pardonner un tort considérable (soixante millions de pièces d’argent) sans tenir compte de ses intérêts ni de nos capacités réelles. Dieu est miséricorde et pardon. C’est par notre vie sacramentelle, en particulier grâce au sacrement de réconciliation, que nous pouvons entrer dans cette logique si nouvelle pour nous. C’est en accueillant la miséricorde de Dieu que nous pourrons nous-aussi la dispenser sans limite. Dieu ne nous demande plus d’être des comptables mais de dépenser sans compter les trésors qu’il met à notre disposition.

P. Benoît Strebler

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour