Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/Christ-est-ressuscite-Il-est-vraiment-ressuscite
      Christ est ressuscité, Il est vraiment ressuscité !

Christ est ressuscité, Il est vraiment ressuscité !

Editorial du dimanche 27 mars 2016, Saint Jour de Pâques - par le p. Albert Gambart.

Aujourd’hui, nous chantons « Alléluia », car le Christ est ressuscité ! Nous célébrons le mystère de Pâque, clef de voûte de notre foi : moment grandiose, et pourtant caché car personne ne fut témoin de ce moment de la Résurrection du Christ !


Le premier jour de la semaine, Marie-Madeleine se rend au tombeau de grand matin ». Elle vient embaumer le corps de Jésus, que l’on avait juste eu le temps de déposer là avant le Sabbat. Les disciples sont dans le plus profond des deuils : Jésus, leur maître et sauveur, a été mis à mort. L’Amour a-t-il donc était vaincu par la mort ? Voilà la question au cœur des disciples ! Le dernier verset de l’évangile du jour de Pâques indique que les apôtres n’avaient pas compris les paroles que Jésus disait, alors qu’il était avec eux : « Jusque-là en effet, les disciples n’avaient pas vu que selon l’écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts ». Au cri de Marie-Madeleine, « on a enlevé le corps du Seigneur, et on ne sait pas où on l’a mis » Pierre et Jean courent au tombeau. A la vue du linceul resté là, et du linge ayant recouvert la tête du Seigneur roulé à part, le disciple qui était arrivé en premier vit et il crut ! A partir de cet acte de foi jailli du cœur des disciples, le chemin de l’Eglise est ouvert !
Personne n’a vu le moment de la Résurrection, et c’est le Christ ressuscité lui-même qui va à la rencontre de Marie Madeleine, des disciples d’Emmaüs, des amis de Jésus rassemblés au Cénacle et au bord du lac de Galilée : Jésus se manifeste ! Fils du Père, Ressuscité.
Cela fait plus de 2000 ans que ce témoignage se transmet et donne la vie ! La mort est vaincue car le Christ est ressuscité. Il nous met en marche à sa suite par la force de sa Résurrection. Il nous propose la paix et la joie et nous ouvre le chemin du pardon : pardon reçu, pardon donné ! Une Espérance nouvelle, comme une lumière inattendue, vient nous éclairer. Nous devenons capable de faire la paix en nous-mêmes, et autour de nous : nous apprenons à aimer en donnant plus qu’en prenant ! C’est le commandement nouveau : « Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimés… Pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis ! » Ainsi, l’Amour n’est pas vaincu, bien au contraire, en Jésus, l’Amour a vaincu la mort ! En Jésus ressuscité, il continue de se donner à tous ceux qui se tournent vers lui ! Nous tous, baptisés, nous sommes témoins de cet Amour qui, aujourd’hui comme hier, ne cesse de nous appeler au passage, à la Pâque !

Père Albert Gambart

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour