Paroisse Saint-Médard 75005 Paris
http://saintmedard.org/C-est-bien-par-grace-que-vous-etes-sauves
      "C’est bien par grâce que vous êtes sauvés"

"C’est bien par grâce que vous êtes sauvés"

Editorial du dimanche 11 mars 2018, 4ème dimanche de Carême ’Laetare’.
Faire mémoire au long des siècles de Cyrus, l’empereur païen, qui, au nom de Dieu, a ordonné la libération du peuple… Assumer l’étrange pratique du serpent dressé au bout d’un mât et en faire la figure de la Croix de Jésus par laquelle nous avons été sauvés…


Reconnaître que Dieu est riche en miséricorde et que tout ce que nous rencontrons peut servir à la plénitude de notre vie, (le Salut). Tout cela peut être étonnant.

C’est pour cela qu’il est vital de repenser à ce qui nous a aidés à sortir de difficultés diverses, d’impasses, d’erreurs importantes que nous avons traversées, sans oublier les personnes qui ont permis cela. Ce fut dans le cours de notre scolarité et de notre formation professionnelle…. Mais aussi dans la découverte de la vie, dans nos choix ou tâtonnements amoureux, ainsi que dans les hauts et les bas de la vie familiale… C’est encore dans nos responsabilités professionnelles et dans les relations avec les collègues.

Si nous y repensons un peu sérieusement, nous serons devant une longue cohorte des personnes les plus diverses, croyantes ou non, mais qui de fait ont eu un impact sur notre vie et ont collaboré avec Dieu pour nous faire grandir.

En ce temps de carême et de montée vers Pâques, il peut y avoir là une ouverture et une découverte très grandes. Nous ne pouvons pas penser l’œuvre du Seigneur fermée sur un petit groupe (2 milliards de baptisés sur 7,5 Mds d’Hommes). Tous sont de fait associés à la même œuvre, même si la plupart n’en connaissent ni le nom, ni le sens. Il nous revient de présenter au Seigneur l‘action de tant et tant de personnes. Au sein de l’Eucharistie, l’action de grâce du Fils Bien-Aimé, il convient de rendre grâce pour tout ce dont nous- mêmes et tant de personnes avons bénéficié. En même temps que nous ferons cela nous deviendrons témoins pour d’autres de ce qui s’accomplit. Notre prière pourra être alors que certains et même beaucoup découvrent le sens et la portée de tous ces actes humains. « Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que par lui, le monde soit sauvé. » Jn 3/17

P. Bernard Bommelaer

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Bonnenouvelle.fr

Diocèse de Paris

Saint(s) du jour

Lectures du jour